• Allah au pays des enfants perdus

Voici un roman qui montre le vrai visage de l'Algérie. Cinquante ans après l'indépendance, elle est gangrenée par l'islamisme et la corruption. Comme dans une pièce de Shakespeare, Karim Akouche mêle la comédie à la tragédie, le rire au sérieux, le rêve au désespoir. Il dépeint les destins d'êtres attachants qui cherchent à quitter un pays absurde. Ce livre, écrit dans un style incisif, plonge le lecteur dans un univers à la fois poétique et kafkaïen. Allah au pays des enfants perdus est un roman libérateur qui rend justice à la jeunesse désemparée, oubliée par les politiques, les médias et le temps qui passe. « Fuir est une nécessité, mon ami. Nous n’avons les pieds que pour errer et les mains que pour porter nos valises. Nous ne sommes ni lâches ni braves… Ce pays est grand par son histoire, mais tristement petit par sa mémoire. Il cherche sa voie et risque de mettre des siècles à la trouver… Il n’a pas besoin de nous pour se construire… Ce pays nous a reniés... »

Écrire un commentaire

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour publier un commentaire

Allah au pays des enfants perdus

  • Modèle: Livre, Karime Akouche
  • Disponibilité: En stock
  • 20,00$